Antiquités vétérinaires

Vétérinaire, cela fait quelques années que je collectionne les antiquités, vieilleries et autres bizarreries en rapport avec la médecine vétérinaire ou la santé animale et leur histoire, grande ou petite ...

13 janvier 2016

Mors à breuvage ou mors drogueur

 

Pour faire avaler des médications sous forme liquide aux chevaux.

121

 

mors drogueur cheval

 

Curieusement, il en existe un modèle plus petit destiné aux chiens

et aux porcs, espèces où le mors n'est pourtant pas une habitude.

 

Mors à breuvage chien

 

mors drogueur chien

 

mors drogueur porc

 

 

 

 

Posté par christelb à 07:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 septembre 2015

Masque à narcose pour chiens, chats et porcs


Masque à anesthésie pour chiens, chats et porcs

Masque à narcose du Dr Freese, pour petits animaux.

Collection privée Dominique Waleffe.

 

On le retrouve, avec son mode d’emploi détaillé, dans le catalogue Hauptner :

masque narcose

 

Posté par christelb à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 août 2015

Les couteliers et fabricants français de matériel vétérinaire

Après un premier numéro consacré aux couteliers chirurgicaux français, Jean-Pierre Martin consacre le numéro deux de ses "Cahiers de Clystère" aux couteliers et fabricants français d'instruments vétérinaires.

Ce cahier interactif est disponible gratuitement en ligne à l'adresse suivante : http://clystere.pagesperso-orange.fr/cahiers_clystere/cahier_clystere_veterinaire_V1_0.pdf

Il s'agit de la première version, appelée à s'étoffer au gré des trouvailles de ses auteurs. D'ailleurs, si vous disposez d'informations ou d'illustrations susceptibles d'enrichir ce petit guide, n'hésitez pas à me les transmettre : collectionveto@orange.fr

Par ailleurs, si vous vous intéressez à l'histoire des médecines, au sens large, et de l'instrumentation médicale, ne manquez pas de vous abonner à Clystère. Abonnement gratuit sur simple demande et anciens numéros consultables en ligne, ici : http://clystere.pagesperso-orange.fr/

Posté par christelb à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juin 2015

Nécessaire à trépanation

DSC_0965''

Boite à trépanation appartenant à la collection de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l'Université de Liège et restaurée par mes soins. Elle est malheureusement incomplète et la poignée du vilebrequin est cassée. Les instruments ne portent pas de marque, ce qui est surprenant pour des objets de cette qualité.

TrépanationVilebrequin à pyramide, couteau lenticulaire, rugine, élévatoire à périoste, couronnes, tire-fond.

DSC_0969''Mèches de rechange.

trepanationTrépanation des sinus.

31 mai 2015

Pessaires du docteur Vicard

Pessaires du Docteur Vicard.

 

Cet objet était décliné en deux tailles, pour les vaches et pour les brebis.

 

Notice du Pessaire du docteur Vicard

 

 

Posté par christelb à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2015

Une curieuse pièce de monnaie ...

Photo Thierry Euvrard (http://dole-monnaies-jetons.fr)

 

Cet objet, soumis à la sagacité des lecteurs de Clystère il y a

quelques semaines, est bien un instrument à usage vétérinaire.

Fabriqué à partir d’une pièce de monnaie en argent (un 16ème de

patagon de Dole, pour être exacte), il s’agit d’un «gratteur de langue»,

utilisé pour racler les pustules provoquées par le « mal de langue des

herbivores ».

Remède pour la maladie des bestiaux (Shakeshaft)

 

François Vallat nous a montré plusieurs représentations de cet objet :

 

Goulin, 1777, t. 1, p. 137-138.

Toon Wijgergangs, 1995.

Toon Wijgergangs, 1995.

Toon Wijgergangs, 1995.

Pour en savoir plus sur le « mal de langue des herbivores » :

http://sfhmsv.free.fr/SFHMSV_files/Textes/Activites/Bulletin/Txts_Bull/B2/Vallat_B2.pdf

http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=HSR_020_0079

http://documents.univ-lille3.fr/files/pub/www/recherche/theses/SHAKESHAFT_ERIC.pdf

Posté par christelb à 10:50 - Epizooties/Police sanitaire - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 février 2015

Capote d'abattage

Capote d'abattage

Capote d'abattage (Collection personnelle)

 

Moyen de contention et de protection pour la tête et les yeux des chevaux que l'on devait immobiliser afin de leur faire subir une intervention chirurgicale. Beau modèle, en cuir, à l'intérieur matelassé de toile.

Une fois aveuglé par la capote, le cheval peut être abattu (comprendre couché au moyen de cordes) ou attaché dans un travail, afin que l'opérateur puisse exercer sans risques.

 

capotte d'abattage

Abattage à l'aide de cordes ou d'entravons.

("Zootechnie ou Science qui traite du choix des animaux domestiques" de Charles Knoll Ainé, 1854)

capotte d'abattage2

Assujettissement sur une table d'opération.

("Précis de chirurgie vétérinaire" de Cadiot, 1926)

Posté par christelb à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 janvier 2015

Aladin Mag

On parle de ma collection dans le dernier numéro d'Aladin Mag, qui consacre un article aux collections d'instruments médicaux !

http://www.aladin-mag.com/content/35-aladin-316-fev-2015

 

Bon, mon nom est mal orthographié deux fois sur trois, mais il est cité et c'est tout ce qui compte au final, n'est-ce-pas ?

Posté par christelb à 07:44 - Expositions, musées, évènements - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2015

Ovariectomie ou castration des grandes femelles domestiques.

Si la castration des mâles est connue et pratiquée depuis la nuit des temps, celle des femelles est plus rarement mentionnée dans les traités anciens, à l’exception notable de celle de la truie.

Le procédé s’est répandu au XIXe siècle chez la vache, dans le but d’augmenter la production laitière en prolongeant la lactation, tout en améliorant la qualité de la viande.

Les ovaires étaient d’abord retirés par laparotomie mais, en 1854, un vétérinaire français, Pierre Charlier, décrit une technique par voie vaginale, pour laquelle il a inventé des instruments spécifiques. La technique sera aussi testée sur la jument, avec moins de succès.

Je voulais vous présenter ici les instruments spécifiques et le mode opératoire employés lors de cette intervention :

 

Dilatateur vaginal de Charlier. Acier chromé, manche en ébène, marque Graillot, XIXe. Collection Christel Berghe

Et une version plus récente, simplifiée par son inventeur :

Tenseur vaginal de Charlier. Acier et bois. XIXe. Collection CHST, fonds Cureghem.

Ovariotome à lame cachée. Acier chromé, manche en corne, marque Graillot, XIXe. Collection Christel Berghe

Perforateur vaginal. Acier chromé, marque Gasselin, début XXe. Collection Christel Berghe

Ciseaux à ovaires de Charlier. Acier, marque Barnasconi, XIXe, Collection Faculté de Médecine Vétérinaire de l’ULg.

Pince à torsion de Charlier. Acier, laiton et ébène, marque Barnasconi, XIXe, Collection Faculté de Médecine Vétérinaire de l’ULg.

Pince à torsion de Charlier. Acier, laiton et ébène, marque Barnasconi, XIXe, Collection Faculté de Médecine Vétérinaire de l’ULg.

 

Mode opératoire :

Une fois le dilatateur introduit dans le vagin, son extrémité bien calée dans le col de l’utérus, l’opérateur le déploie, en tournant la poignée. La plaque fenêtrée qui servira de guide pour l’incision est alors bien fixée au plafond du vagin. On écarte ensuite le vagin du rectum, et on perfore le plafond vaginal à l’aide de l’ovariotome, du perforateur, ou d’un simple bistouri à lame cachée.

dilatateur vaginal

L’ovaire est alors saisi entre l’index et le médius et amené dans le vagin. Là, on coupe le ligament suspenseur à l’aide des ciseaux, en prenant garde de ne pas léser les vaisseaux.

ciseaux ovaires Charlier'

Puis, l’ovaire est serré dans la pince, qui est tournée lentement et régulièrement, jusqu’à la rupture complète des vaisseaux. A cette étape, on peut s’aider d’un poucier en acier, qui va accélérer la rupture.

pince ovaire Charlier

poucier Charlier

On peut également remplacer la torsion avec la pince à ovaire par la section à l’aide de l’écraseur de Chassaignac. Le but étant toujours d’éviter l’hémorragie.

Ecraseur Chassaignac ovario

L’incision vaginale n’est pas suturée; elle cicatrise rapidement vu l’absence de tension.

Tous les dessins ont été empruntés au « Précis de chirurgie vétérinaire » de Peuch et Toussaint.

Posté par christelb à 18:25 - Obstétrique/Gynécologie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 janvier 2015

Clé ou cornet de Saint Hubert

Clé ou cornet de St Hubert, pour préserver et guérir les animaux de la rage. Acier forgé, XIXe, Collection privée Alex Forthomme.

 

St Hubert est invoqué pour prévenir et guérir la rage, tant chez l'homme que chez l'animal, avec des méthodes différentes pour les uns et les autres.

Chez l'animal, on utilise cette « clé », bénie et mise en contact avec l'étole sacrée de Saint Hubert. La clé est chauffée au rouge et appliquée directement sur la morsure suspecte ou sur le front de l'animal à préserver. L'animal est ensuite enfermé le temps qu'un membre de la famille termine une neuvaine en l'honneur du Saint.

 

Notice accompagnant la clé de St Hubert.

 

Ce « traitement » était encore en vigueur au début du XXe siècle dans nos régions (Belgique, France, Allemagne, …).

Sur le même sujet, allez lire le très bon article d'Hervé Bazin: http://www.histoire-medecine-veterinaire.fr/saint-hubert-guerisseur-de-la-rage-de-lhomme-et-des-animaux/

Posté par christelb à 18:09 - Superstitions, croyances, religion. - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,